L'ancien ministre de l'Éducation réagit aux orientations de la politique éducative et culturelle du gouvernement Philippe.

Jack Lang devant l'Institut du monde arabe à Paris
Jack Lang devant l'Institut du monde arabe à Paris © AFP / Julien Mattia/NurPhoto

L'ancien ministre de l'Éducation nationale Jack Lang s'est opposé au retour partiel à la semaine de quatre jours au primaire. Pour lui, c'est "un non sens pédagogique", tout comme l'est celui de laisser les maires décider, commune par commune, du rythme périscolaire.

L'ancien ministre et directeur de l'Institut du Monde arabe, qui salue toutefois le retour des langues mortes et des classes bilingues, a également appelé le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a donner plus d'importance aux Arts à l'école.

Jack Lang a en revanche regretté fortement la politique du précédent gouvernement socialiste en matière d'enseignement supérieur et notamment le tirage au sort mis en place cette année dans certaines filières. L'ancien ministre appelle Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, à ne pas spécialiser trop vite les élèves, pour leur laisser la possibilité, le plus longtemps possible de passerelles d'une filière à une autre, tout en repensant profondément l'organisation de l'enseignement dans les universités et pas seulement la sélection des élèves à l'entrée.

► REVOIR | Jack Lang au micro de Pierre Weill

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.