La numéro 2 de la CFDT est l'invitée du 5/7.

Véronique Descacq en 2016
Véronique Descacq en 2016 © AFP / DOMINIQUE FAGET

La CFDT a appelé à faire barrage au Front National , et elle demande à Emmanuel Macron de partager le pouvoir.

Véronique Descacq :Emmanuel Macron ne doit pas oublier les difficultés du pays réel, la fragmentation. Pour les salariés on craint des reculs sociaux. Pour remettre le pays sur les rails de l'optimisme il faut écouter les gens, faire des réformes dans la concertation et le dialogue.Il a une vision du dialogue sociale qui n'est pas complète. Il a l'air de dire qu'au niveau national c'est un peu inutile".

Pour la réforme du code du travail par ordonnance, Véronique Descacq est que "on a le temps d'ici l'été de faire des groupes de travail pour préparer les ordonnances. Sans concertation suffisante, si il y a des choses qui ne nous conviennent, pourquoi pas des manifestations, mais c'est un peu tôt pour envisager cela."

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.