Quand on va au restaurant ce n’est pas, a priori, pour manger des lasagnes sous vide réchauffées au micro-ondes. Pourtant, selon une étude du syndicat des hôteliers et restaurateurs, un restaurateur sur trois utilise des produits finis industriels pour réaliser ses plats. Mesure très attendue par les consommateurs, le label "fait maison" entrera en vigueur la semaine prochaine pour mettre fin à cette dérive.

Que va réellement changer ce label dans nos assiettes ? Comment contrôler les restaurants ? Comment faire la différence entre un plat industriel et un plat artisanal ?

Myriam Weil , journaliste et spécialiste des questions d’alimentation, co-fondatrice du site d'informations en nutrition laminutepapillon.net est l’invitée du 5/7.

le "fait maison" soulève quelques interrogations
le "fait maison" soulève quelques interrogations © reuters

Les liens

La minute papillon

Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.