1200 personnes qui dorment où elles peuvent : dans des squats, dans des dunes, sur les parkings. Des rixes, des altercations, des violences pour boire, manger, mais surtout traverser la Manche direction l'Angleterre.

Voilà plusieurs semaines maintenant quela ville de Calais ne sait plus quoi faire de ces migrants, le plus souvent Soudanais ou Érythréens . Et la tension grandit. Depuis le début de l'année 2014, une dizaine de migrants serait morte sur place.

Comment parvenir à traiter leur situation catastrophique en termes psychologiques, en termes d'hygiène, d'alimentation, d'hébergement ?

Cécile Bossy, coordinatrice Nord-Littoral à Médecins du Monde , encadre des équipes à Calais mais aussi à Dunkerque pour prendre en charge ces migrants. Elle est l'invitée du 5/7 de l'été.

affrontements entre migrants africains à calais    
affrontements entre migrants africains à calais     © reuters

Les liens

Association Médecins du Monde

Les invités
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.