La Rapporteur du Budget et députée du Tarn-et-Garonne (PS) est l'invitée du 5/7 à la veille du débat très attendu sur le prélèvement à la source.

Valérie Rabault, Salle des 4 colonnes pendant la seance de questions au gouvernement - 4 octobre 2016
Valérie Rabault, Salle des 4 colonnes pendant la seance de questions au gouvernement - 4 octobre 2016 © Maxppp / Vincent Isore

Demain sera débattu à l'Assemblée Nationale le projet de prélèvement des impôts à la source.

Pour Valérie Rabault : "l'intérêt c'est d'avoir un salaire net, et de payer tout de suite. D'une année sur l'autre, 30% des Français ont des variations de revenus. Là il n'y aura plus besoin de réajuster. Cette réforme est discutée depuis 1930. Ce projet est très travaillé par l'administration fiscale."

" J'ai déposé un amendement pour que le taux neutre soit le plus juste possible. Pour les crédits d'impôts, les contribuables feront l'avance, c'est le cas dans tous les autres pays. Chez nous nous sommes champions des réductions d'impôts donc c'est plus délicat. En 2018 vous paierez les impôts sur 2017. Pour les revenus exceptionnels ils seront taxés selon une liste.

Le choc du nouveau salaire ? il n'y a pas de dispositif pour atténuer le choc psychologique. C'est le salaire super net qui sera indiqué sur la feuille de salaire, l'argent que les salariés pourront vraiment dépenser en fait "

Le prélèvement à la source, comment ça marche ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.