Le directeur d'Airparif est l'invité du 5/7 pour la Journée nationale de la qualité de l'air.

AIR PARIF surveille la qualité de l'air en région Parisienne. Ici des capteurs d'air sur le périphérique parisien.
AIR PARIF surveille la qualité de l'air en région Parisienne. Ici des capteurs d'air sur le périphérique parisien. © Maxppp / Jean-Luc Dolmaire

La qualité de l'air à Paris s'améliore mais les niveaux de pollution restent supérieurs aux limites acceptables pour la bonne santé des habitants. C'est surtout le trafic routier qui est la cause de la pollution. Ce qui compte pour les habitants, c'est la pollution encaissée au jour le jour, tout au long de l'année. Les embouteillages causés par la fermeture des voies sur berges sont ils source de pollution supplémentaire ? Selon Frédéric Bouvier, la réponse est non. La pollution augmente aussi en raison de la météo. Des études sont en cours sur les bouchons. Il faut en attendre les résultats qui devraient arriver dans les six mois.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.