Richard Ferrand, député PS du Finistère et soutien d'Emmanuel Macron, est l'invité du 5/7, au lendemain de la démission du ministre de l'Economie.

Richard Ferrand, député PS du Finistère
Richard Ferrand, député PS du Finistère © Maxppp / Vincent Isore

Richard Ferrand, député PS du Finistère et soutien d'Emmanuel Macron, est l'invité du 5/7, au lendemain de la démission du ministre de l'Economie. "L'évolution de notre pays ne nécessite pas que nos homes et femmes politiques progressent à l'ancienneté", assure-t-il, alors que l'ancien ministre n'exerce aucun mandat électoral.

"Emmanuel Macron a jugé qu'il serait plus utile qu'il soit hors du gouvernement que dans le gouvernement", explique Richard Ferrand. "On constate qu'un certain nombre de blocages ne permettent pas à notre pays de relever les défis auquel il est confronté", ajoute-t-il, assurant que son engagement aux côtés d'Emmanuel Macron dans le mouvement En Marche n'est pas incompatible avec son adhésion au Parti Socialiste.

Si Macron se déclare candidat, passera-t-il par la case primaires ? Certainement pas, selon son soutien. "Il l'a déjà dit dans la presse, il ne sera pas candidat à une quelconque primaire", déclare Richard Ferrand, qui explique que "le système des primaires crée la déception et le discrédit de la parole politique".

Contact