Gilles Kepel auteur de Passion Arabe, journal 2011-2013 chez Gallimard et membre de l'Institut universitaire de France, du Haut conseil de l'Institut du monde arabe et professeur à Sciences Po.

Il sera au Salon du Livre Porte de Versailles ce dimanche à 14H30 sur le Stand Gallimard et seral'invité de l'Institut du mobde arabe ce mercredi 27 mars prochain à 19h dans le cadre de rencontres débats intitulés "Une oeuvre, un destin":http://www.youtube.com/embed/GNwE34Hpf1E

spécialiste du monde arabe avec qui nous parlerons de la Syrie, des otages français en Afrique ainsi que du voyage de Barak Obama au proche orient.

passion arabe
passion arabe © Radio France

Collection Témoins, Gallimard

Parution : 21-03-2013Le 17 décembre 2010, à Sidi Bouzid, une ville du centre de la Tunisie, Mohamed Bouazizi, vendeur ambulant de fruits et légumes, s'immole par le feu – et embrase le monde arabe. Les régimes de Ben Ali, Moubarak, Kadhafi sont précipités dans les flammes, et l'incendie porte à Bahreïn, au Yémen et jusqu’en Syrie. En deux ans, les révolutions ont abattu des dictatures, mais fréquemment porté au pouvoir les Frères musulmans. Le salafisme prolifère, nourri du désenchantement de jeunes et de déshérités dont la pauvreté s’est accrue. Et al-Qaida, qu’on croyait enterrée, resurgit de la Syrie au Mali. Que sont devenues la liberté, la démocratie, la justice sociale revendiquées par les «printemps arabes»? Quel est le rôle des pétromonarchies du Golfe dans l’arrivée au pouvoir des partis islamistes? Pourquoi le conflit entre sunnites et chiites est-il en train de détourner l’énergie des révolutions, tandis que la Syrie s'enfonce dans des souffrances inouïes?

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.