fin de la trêve hivernale des expulsions le 31/3 :

Patrick Sanninoprésident de la Chambre Syndicale des huissiers de justice

Fin de la trêve hivernale, chaque année environ 110.000 procédures d’expulsion sont lancées,10.000 sont exécutées par la force publique, un chiffre qui a plus que doublé en vingt ans.

La Chambre nationale des huissiers de justice (CNHJ) mobilise ses juristes pour sensibiliser les publics concernés –locataires, bailleurs…– sur les démarches et recours possibles. La vocation ? Répondre, directement et gratuitement, aux questions des personnes confrontées à des procédures d'expulsion locative, via une hotline mail sur son site internet, opérationnelle jusqu'au au 31 mars prochain.

Dès le 1er avril prochain, les procédures d’expulsion locative, suspendues en raison de la trêve hivernale, vont reprendre. Chaque année, les décisions d’expulsion, exécutées avec le concours de la force publique, représentent près de 10 % des interventions des huissiers de justice. Dans ce contexte, et soucieuse d’être toujours plus proche des préoccupations des citoyens, la Chambre nationale des huissiers de justice lance une hotline mail dédiée :dHJldmVAaHVpc3NpZXItanVzdGljZS5mcg== , accessible via son site internet www.huissier-justice.org , destinée au public désireux de bénéficier d’explications sur les points juridiques de cette procédure.La CNHJ recommande instamment aux locataires défaillants de se rapprocher le plus en amont possible de l’huissier de justice. Bien souvent, ignorant qu’elles se privent ainsi à terme de toute alternative possible, les personnes visées tardent à réagir aux convocations et aux avertissements reçus.

Patrick Sannino , tient à rappeler le rôle stratégique, mais souvent méconnu de l’huissier de justice. « Spécialiste du droit, accessible à tous et en relation avec les acteurs de la procédure - bailleurs, travailleurs sociaux, services de l’état …- et connaissant parfaitement votre dossier, l’huissier de justice est à votre écoute pour vous expliquer la nature des courriers reçus, vous aider à déchiffrer la multiplicité des actes de procédure, vous indiquer les délais et les aménagements à votre disposition ou vous guider ou réorienter vers les services ou acteurs compétents : organismes HLM, ADIL, CAF ou FSL ».

CNHJ
CNHJ © Radio France
Enfin Le secrétariat d'Etat au logement et l'ANIL ont mis en place un numéro de téléphone unique et gratuit, le 0805 160 075 pour aider et conseiller les locataires et bailleurs qui rencontrent des problèmes d'impayés.

La fondation Abbé Pierre propose une plateforme allo prévention expulsions

CNHJ
CNHJ © Radio France
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.