Alors que la réouverture des musées a été annoncée pour le 19 mai, Sophie Lévy, directrice du musée d’arts de Nantes et Marie Lavandier, directrice du musée Louvre-Lens, sont les invitées de France Inter, dimanche 2 mai.

Touristes admirant des œuvres d'art dans un musée.
Touristes admirant des œuvres d'art dans un musée. © Getty / Thomas Barwick

C'est une bouffée d'air frais. Les musées, tout comme les cinémas ou les terrasses de restaurants et de cafés, doivent rouvrir à partir du 19 mai. Actuellement, les contraintes n'ont pas encore été précisées, "notamment sur le pourcentage de jauge, 35, 50% ou par nombre de visiteurs par mètres carrés", détaille Sophie Lévy, directrice du musée d’arts de Nantes. "Mais on est tellement heureux de rouvrir que tout le reste on va l'organiser, l'arranger", lance-t-elle. Au Louvre-Lens, "on a la chance d'avoir des espaces très vastes, très peu cloisonnés", souligne sa directrice, Marie Lavandier. "Les visiteurs vont pouvoir se balader dans des conditions détendues, luxueuses, dans des espaces qui offrent toute la sécurité possible."

Dans le Nord, "la situation sanitaire est toujours un peu tendue, localement", poursuit-elle. Mais "on a tellement prouvé nos capacités d'adaptations, les espaces sont tellement vastes, que je suis confiante", assure la directrice du Louvre-Lens. 

"Pas d'inquiétude" sur le retour des visiteurs

Les deux directrices de musées ne sont pas inquiètes sur le retour des visiteurs, au contraire des patrons de cinémas qui craignent de ne pas revoir revenir les cinéphiles dans les salles osbcures. "Je n'ai aucune inquiétude, on a vécu ça cet été, les gens faisaient la queue devant le musée, c'était très émouvant", souligne Marie Lavandier, dont le musée restera gratuit, à l'exception des expositions temporaires, comme d'habitude. Idem à Nantes : "D'une certaine manière, on est un pari de la collectivité qui offre la culture au public, la collectivité nous soutient."

L'équipe
Thèmes associés