Le candidat aux élections européennes sur la liste du Rassemblement national est l'invité d'Eric Delvaux.

Ancien ministre et député des Républicains, Thierry Mariani s'est tourné début janvier vers le Rassemblement national et intégrait la troisième place de la liste pour les élections européennes du parti.

Quel programme et quelle stratégie adoptera le RN pour les européennes ? Quelles mesures propose-t-il pour venir en aide aux agriculteurs, dont les difficultés ont été une nouvelle fois en avant lors du Salon de l'agriculture ? Et à l'aube du 16e samedi de manifestations des "gilets jaunes", quelles analyses fait Thierry Mariani de ce mouvement et des réponses que le gouvernement y apporte ?

"Monsieur Macron est peut-être gêné par ces manifestations, mais les Français ont droit de manifester" explique Thierry Mariani qui condamne les "conditions de maintien de l'ordre" lors des manifestations de "gilets jaunes". Selon l'ancien ministre, "même en mai 68" il n'y avait pas eu "autant de blessés". "On en est quand même à presque 20 personnes qui ont perdu un œil, une quinzaine qui a perdu une main, explique l'ancien ministre. On s'habitue à une sorte de banalité où chaque samedi on a un œil, deux mains, c'est absolument incroyable qu'on se soit habitués à une telle violence dans ce pays." Selon le candidat RN "dans d'autres pays dans d'autres États aussi démocratique que le notre, les forces de l'ordre arrive à maintenir l'ordre dans des conditions beaucoup moins dangereuse pour les manifestants et pour mêmes."

  • Légende du visuel principal: Thierry Mariani, ancien membre des Républicains présent sur la liste du Rassemblement national pour les Européennes © AFP
Les invités
  • Thierry MarianiAncien député LR, candidat aux élections européennes sur la liste du Rassemblement national
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.