Le député du Lot et secrétaire général des Républicains est l'invité d'Eric Delvaux. Il évoque la crise liée à l'épidémie de coronavirus et les conséquences qu'il faudra en tirer pour la vie politique (dont celle de son mouvement) et économique.

Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général des Républicains
Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général des Républicains © AFP / PASCAL PAVANI

Pour Aurélien Pradié, "les leçons à tirer sont nombreuses". "La position la plus confortable consisterait à dire qu'au fond, cette crise n'est qu'une petite perturbation de notre système économique et de notre modèle social, et qu'on sortira les carnets de chèques comme par le passé et qu'on repartira de bon train. Moi je fais partie de ceux qui considèrent que cette crise est profonde, qu'elle est une remise en question assez significative de notre modèle social, politique, économique."

L'élu LR estime que "ça fait partie des responsabilités de la droite républicaine de s'interroger sur notre modèle, y compris économique. L'audace, c'est aussi une valeur de droite : et là, plus que de l'audace, il faut le courage de dire que notre modèle ne fonctionne pas."

Pas "plus ou moins d'État", mais "mieux d'État"

Pour lui, il doit y avoir une remise en cause au-delà de la classe politique : "Moi, je suis un citoyen avant d'être un député. Sur notre modèle de consommation, est-ce que nous, citoyens, nous nous sommes posé les bonnes questions depuis des décennies ? Sur notre modèle de santé, la manière dont on achète les produits alimentaires ?"

"Moi je ne suis ni pour plus d'État ni pour moins d'État", assure Aurélien Pradié. "Je suis pour mieux d'État, pour un État stratège qui soit capable de fixer un horizon sur les questions de santé, sur les questions économiques, sur certains secteurs stratégiques, tout en en laissant d'autres à la liberté."

"Quand vous voyez qu'une grande nation comme la France en est réduite à aller faire la manche auprès des Chinois pour obtenir quelques masques, on ne peut pas se dire que notre modèle a porté ses fruits."

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.