En février dernier, l'élu angevin a annoncé sa décision de quitter le groupe LREM à l'Assemblée. Aujourd'hui le député du Maine-et-Loire déplore "l'absence de nouvelles mesures concrètes pour accélérer la transition écologique et solidaire". Mathieu Orphelin est l'invité du 6/9 du week-end sur France Inter.

Député du Maine-et-Loire, Mathieu Orphelin a quitté le groupe La République en marche au mois de février. Aujourd'hui, l'élu s'exprime sur le bilan des deux d'années de présidence d'Emmanuel Macron et sur son engagement dans la transition écologique, alors que la semaine de la biodiversité touche à sa fin. "On n'a pas été assez fort sur le volet social et sur le volet écologique. Il faut un vrai tournant sur ces deux sujets, on a commencé sur le volet social mais on manque encore d'annonces concrètes sur la transition écologique", estime-t-il. 

"C'est le défi du siècle, si le politique loupe les réponses aux grands enjeux environnementaux ce serait une faute historique" 

"Le gouvernement n'a pas assez travaillé avec les forces vives de la nation, les syndicats, les associations environnementales, de consommateur, la jeunesse (...) les solutions sont dans la société" juge Mathieu Orphelin qui attend de voir le contenu du rapport publié lundi sur la biodiversité : "La perte de biodiversité c'est la perte de l'espèce humaine". 

"Il faut que les mots soient traduits dans les actes" assène-t-il, jugeant que l'assemblée citoyenne proposée par Emmanuel Macron "peut être utile" : "Moi je pense que mieux associer les citoyens à la démocratie ça ne peut être que positif".

  • Légende du visuel principal: Matthieu Orphelin, le député de Maine-et-Loire, ancien député LREM, à Angers, le 23 avril 2019 © Maxppp
Les invités
Programmation musicale
  • VAMPIRE WEEKENDHarmony hall (radio edit)2019
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.