Le député européen Les Républicains et président de la délégation française du groupe PPE au Parlement européen est l'invité d'Eric Delvaux.

À Ankara, mardi, c’est une affaire de protocole qui a fait couler beaucoup d’encre lorsque la Présidente de la Commission s’est retrouvée sans siège, tandis que son collègue mâle, le Président du Conseil européen Charles Michel, trônait aux côtés de Recep Tayip Erdogan. Un incident qui a fait couler beaucoup d'encre.

"Je suis surpris que tout le monde regarde le sofa. La Turquie menace toute l'Europe et on regarde le sofa", réagi le député européen. 

François-Xavier Bellamy :  "Il faut bien sûr échanger avec la Turquie, mais aucune relation ne peut se construire si elle ne se fonde pas sur la vérité. C'est la vérité et la justice que nous devons aux victimes des crimes de guerre dont la Turquie organise ou dont elle se rend complice". 

"Tant que l'Europe n'aura pas compris qu'elle doit engager un rapport de force avec la Turquie, elle continuera de se laisser humilier."

  • Légende du visuel principal: François-Xavier Bellamy Le député européen Les Républicains et président de la délégation française du groupe PPE au Parlement européen. © AFP / PABLO PORLAN / HANS LUCAS
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.