L’écrivain et Académicien Erik Orsenna était l'invité d'Eric Delvaux et Patricia Martin. Son dernier livre « Briser en nous la mer gelée » a paru aux Éditions Gallimard.

Dans son nouveau roman, Erik Orsenna explore presque chimiquement notre rapport aux sentiments amoureux. Il nous raconte l'histoire d'un coup de foudre. Le déchaînement des passions, qui a failli aboutir à une rupture. C'était sans compter sur l'intervention (inattendue) de la Justice qui au lieu de trancher a déclenché un processus de réflexion. 

Un livre à la première personne, que l'auteur qualifie de "déclaration d'amour". Erik Orsenna nous parle d'amour avec justesse. 

C'est une dame que j'ai rencontrée, et j'ai été éblouie par elle (...) J'ai eu envie de passer ma vie avec elle. 

A force de passion, le couple finit par se déchirer. Et puis, de l'aveu d'Erik Orsenna, c'est au moment du divorce où l'on trouve une personne absolument formidable qui est la magistrate. "C'est à cette personne que ce livre est dédié. "

C'est une lettre de remerciements ce livre. 

La magistrate ne semblait pas comprendre ce désir de séparation puisque à ses yeux, ce couple avait l'air passionné l'un par l'autre. 

L'élan était en effet très fort, mais pour Erik Orsenna ce qui n'a pas fonctionné c'était les fantômes. 

Quand on rencontre quelqu'un on croit qu'on est deux. Pas du tout. On est beaucoup, on est chacun beaucoup. Si les autres que nous sommes prennent le pouvoir sur celui que nous sommes on est perdu. 

Un bon livre doit-il toujours être comme un coup de poing ? 

"Ce que j'aime dans les livres c'est qu'ils me fassent avancer, qu'ils me fassent comprendre." 

Ce que j'ai appris en écrivant un livre sur l'amour, c'est que quand on veut maîtriser on perd. 

Quand vous voulez dominer, vous perdez. C'est exactement comme avec la planète nous rappelle l'écrivain. Trop de maîtrise dans sa vie privée, c'est trop de maîtrise sur la planète. 

La vie, c'est le cocktail entre la force et la faiblesse. 

LA SUITE DE L'INTERVIEW EST A ECOUTER

  • Légende du visuel principal: Erik Orsenna chez lui © Radio France / Vincent Josse
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.