Entretien avec Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Écologie Les Verts et candidat à la présidence de la région Île-de-France aux prochaines élections. Puis nous recevons Christine Ribbe, porte-parole du préfet maritime de la Méditerranée, pour évoquer de la nappe d'hydrocarbures présente au large de la Corse.

Le candidat des écologistes aux régionales en Ile-de-France, Julien Bayou.
Le candidat des écologistes aux régionales en Ile-de-France, Julien Bayou. © AFP / Geoffroy Van der Hasselt

Julien Bayou en est certain : "Les régions peuvent énormément lutter contre le réchauffement climatique et les inégalités". Interrogé sur France Inter, le candidat Europe Écologie Les Verts à la région Île-de-France estime qu'il y a "un vrai cercle vertueux à engager. C’est pour cela que l’on propose un plan d’investissement vert massif de 3 milliards d’euros pour créer 200 000 emplois, et tripler les surfaces agricoles. Quand on agit pour le climat, on agit pour l’emploi et la santé, la rénovation thermique, l’agro-écologie, sur l’économie circulaire." 

La présidente sortante Valérie Pécresse est largement en tête des sondages, et devance Jordan Bardella. Julien Bayou arrive en troisième position. "Il faut un rassemblement" dit-il. "Je le proposerai le soir du premier tour. L’écologie peut rassembler, et bien au-delà des électeurs qui ne sont pas forcément militants, mais qui s’intéressent, qui s’éveillent à l’écologie, au zéro déchet, à la sensibilité du vivant, à la condition animale." Il poursuit : "Il y a une majorité en Île-de-France qui peut l’emporter face à la droite, qui n’a rien fait sur le logement social, qui est en retard pour la rénovation des lycées, qui a réduit les subventions aux associations féministes, ou de lutte contre le décrochage scolaire."

Le candidat EELV souhaite une brigade de tranquillité dans les transports en commune de la région, des équipes de médiation. Il souhaite également former l’ensemble des agents à l’accompagnement des plaintes des victimes de violences. "Nous serons les premiers à mettre en place un centre d’accueil pour les victimes de violences conjugales, ouvert toute la journée, toute la nuit, à l’image de ce qui se fait en Espagne. Ce serait une première en France." Les élections régionales se tiendront les 20 et 27 juin.

Une pollution maritime au large de la Corse

Christine Ribbe, la porte-parole de la préfecture maritime de Méditerranée, était également l'invitée France Inter ce samedi matin. Le plan Polmar, dédié à la protection du littoral, est activé en Corse, après la découverte vendredi d’une nappe d’hydrocarbures au large de la côte est de l’île, entre Aléria et Solenzara.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe