Membre de l’Académie française, ambassadeur de l’institut Pasteur, auteur de "Cochons. Voyage aux pays du Vivant" (Stock).

"En-dehors du chimpanzé et autres singes, nous sommes génétiquement les plus proches du cochon", assène l'écrivain, qui est parti de ce fait pour son livre. "J'adore étudier les relations entre humains seulement, mais j'avais envie de regarder les relations que nous avions avec le reste du règne animal."

"Le cochon est extraordinairement utile en termes de médecine !", poursuit Erik Orsenna. "Quand on a un problème de valve cardiaque, on se fait greffer une valve de cochon, quand on a un problème de diabète on reçoit de l'insuline qui vient d'un pancréas de cochon, la peau aussi est exactement la même... Tout ça est passionnant !"

Il évoque également à quel point notre rapport au cochon, la manière dont on l'utilise, le consomme, le compare aux humains, en dit beaucoup sur notre société. "Le cochon est un miroir formidable", selon l'écrivain.

  • Légende du visuel principal: Erik Orsenna chez lui © Radio France / Vincent Josse
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.