Le député LR du Loir-et-Cher et vice-président délégué des Républicains est l'invité d'Eric Delvaux. Il revient sur la campagne de vaccination en France, qu'il estime trop lente et mal préparée.

"J’aimerais que le gouvernement réussisse à gagner cette guerre", assure Guillaume Peltier. "Mais Emmanuel Macron et son gouvernement sont pris en flagrant délit d’incompétence et d’arrogance."

"Nous demandons depuis longtemps la transparence absolue sur le nombre de vaccins et de doses : l’exécutif a accès à un certain nombre d’informations, cela fait maintenant 10 mois que nous connaissons l’existence de ce virus, et hélas nous allons de retard en retard !"

Pour lui, les laboratoires ne sont pas à mettre en cause, et le gouvernement aurait dû leur tordre le bras. "La politique se doit, quand elle est efficace, de dompter le pouvoir des laboratoires, et donc d’anticiper. Pourquoi les Britanniques sont capables de vacciner 6 millions de personnes en quelques semaines, et nous à peine plus de 900.000 ? C ‘est donc bien qu’il y a un hiatus !"

Pour lui, le fait que l’Europe ait géré les commandes de vaccins “est sans doute l’un des problèmes. On voit ce qui se passe en Grande-Bretagne, en Israël… En France, il y a une obsession bureaucratique : tout est décidé depuis Paris, entre quelques hauts fonctionnaires prétentieux et arrogants.”

  • Légende du visuel principal: Guillaume Peltier, député LR du Loir-et-Cher et vice-président délégué des Républicains, le 20 janvier 2020, à Romorantin-Lanthenay. © AFP / GUILLAUME SOUVANT
Les invités
L'équipe