Le professeur des universités en histoire contemporaine du Moyen-Orient est l'invité d'Eric Delvaux.

Dans son dernier ouvrage, Main basse sur Israël publié aux éditions de la Découverte, Jean-Pierre Filiu se penche sur l'histoire du sionisme et met en lumière le recul de la démocratie qui s'est opéré aux cours des dernières années sous le mandat de Benjamin Netanyahou, indéboulonnable Premier ministre  en passe de battre le record de longévité à la tête de l'Etat hébreu. L'historien inclut également dans son analyse les relations qu'entretient Israël avec la diaspora et ses voisins arabes.

Légende du visuel principal:
Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain, historien et politologue le 16 juin 2016. © Maxppp / EMILIO NARANJO/EPA
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.