Le député du Maine-et-Loire et porte-parole de Yannick Jadot, candidat d’Europe Ecologie-Les Verts à l'élection présidentielle de 2022, est l'invité d'Eric Delvaux et Carine Bécard.

Le député du Maine-et-Loire et porte-parole de Yannick Jadot, candidat d’Europe Ecologie-Les Verts à l'élection présidentielle de 2022
Le député du Maine-et-Loire et porte-parole de Yannick Jadot, candidat d’Europe Ecologie-Les Verts à l'élection présidentielle de 2022 © AFP / Sébastien SALOM-GOMIS

À cinq mois du premier tour de l'élection présidentielle, la question d'un rapprochement entre la candidature socialiste d'Anne Hidalgo et celle de l'écologiste Yannick Jadot est en question. D'après un sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et Le Parisien/Aujourd'hui en France publié vendredi soir, 66% des sympathisants de gauche aimeraient une candidature commune. 

"Il y a des candidatures qui n’iront pas forcément au bout."

"Je ne sais pas si on peut dire qu'Anne Hidalgo est une candidature rivale", s'interroge d'ailleurs ce samedi Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire et porte-parole de Yannick Jadot. Il fait le constat que la candidature socialiste patine, "on voit que pour Anne Hidalgo et le PS, ce n’est pas le début de campagne qu’elle attendait", relève-t-il. Tandis que Yannick Jadot est dans une bonne "dynamique dans ce début de campagne", selon lui. D'après le député du Maine-et-Loire, "d'ici à la fin de l’année, il y a beaucoup de choses qui peuvent s’éclairer dans cette campagne et il y a des candidatures qui n’iront pas forcément au bout"

Il continue donc à appeler au rassemblement derrière son candidat : "toutes celles et tous ceux qui veulent porter le projet écologiste et pour la justice sociale sont les bienvenus". Mais l'enjeu est aussi de continuer à fédérer au sein même des écologistes. Interrogé au sujet du départ de Thomas Portes, porte-parole de campagne de Sandrine Rousseau, Matthieu Orphelin préfère relever que "Sandrine Rousseau est, elle, pleinement dans la campagne" et "peut apporter beaucoup mais doit être vigilante sur le fait de ne laisser aucune prise à celles et ceux qui veulent diviser les écologistes".

Les invités
L'équipe
Thèmes associés