Philippe Sollers__

Littérature et politique

__ Flammarion

« La politique fait semblant de maîtriser un monde qui lui échappe, elle va toujours dans le même sens (gauche effondrée, droite en miettes), alors que la littérature, elle, est sans arrêt partout et nulle part. Ouvrez un livre digne de ce nom : la vraie morale est là, avec l'acide ou l'ironie qui conviennent à chaque situation.

Mais je m'aperçois maintenant de ce paradoxe: pour avoir su mobiliser, à travers moi, toute la littérature depuis si longtemps, ce livre est en définitive, au moment dangereux où elle semble déconsidérée partout, un vibrant éloge de la politique. »

Ph.S.

littérature et politique
littérature et politique © Radio France
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.