“Et si on aimait la France” c’est le livre posthume de Bernard Maris qui vient de paraitre chez Grasset. Dans ce court recueil, l’économiste chroniqueur de France-Inter et de Charlie Hebdo, assassiné le 7 janvier, dresse le portrait de la France qu’il aime et dont il déplore qu’on la contemple de manière si pessimiste

En hommage à Bernard Maris; alias Oncle Bernard; échange autour del'économie dans la littérature entre Thomas Piketty et Michel Houellebecq

(enregistré en public sous chapiteau place du Palais Royal le 30 avril, Réveillon du Premier Mai)

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.