Jonathan Littell
Jonathan Littell © Gallimard

Lauréat du Prix Goncourt en 2006 avec Les bienveillantes , Jonathan Littell est l'invité du 7/9 ce vendredi matin. Au plus près du conflit syrien pendant 15 jours passés à Homs, il livre son témoignage dans sa dernière oeuvre Carnets de Homs . "On est dans une boucherie beaucoup plus crûe" depuis le début du soulèvement des syriens pour l'écrivain qui déplore "le déchaînement qui a continué malgré ensuite la mission Annan, l'arrivée des observateurs pour culminer avec le massacre de Houla la semaine dernière". Même s'il a été témoin d'autres théâtres de guerre notamment en Bosnie, "ce conflit ne peut être comparé à d'autres, il y a un niveau de violence hallucinant. De la part du Régime il y a une espèce d'acharnement contre la population civile que je n'avais pas vu personnellement depuis la Bosnie et le siège de Sarajevo." Et de citer par exemple "l'interdiction absolue de soigner, n'importe quel médecin qui essaye de soigner quelqu'un de la rebellion est considéré comme coupable et peut être lui même emprisonné et torturé".

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.