Pour le Chef de l'Etat, la déchéance de nationalité pour les binationaux nés français et coupable de terrorisme sera inscrite dans la constitution. Une réforme qui pourrait provoquer un schisme dans le peuple de gauche selon l'ancien Ministre Benoit Hamon

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.