alain juppé dit qu'un recours à la force sera envisagé si la médiation de l'onu échoue en syrie
alain juppé dit qu'un recours à la force sera envisagé si la médiation de l'onu échoue en syrie © reuters

Patrick Cohen reçoit Alain Juppé Maire UMP de Bordeaux. L'ancien Ministre des Affaires Etrangères a réitéré le refus de la droite de réaliser des alliances avec le FN car "ses valeurs, ses références, son passé ne sont pas les nôtres", "il y a entre les idées du FN et les nôtres incompatibilité" comme "la sortie de la zone euro et le retour à la retraite à 60 ans" et enfin Alain Juppé avance une raison plus politique avec "le FN qui vise à nous casser quitte à faire élire un candidat socialiste". Il souhaite en revanche "que le PS s'explique pour ses alliances avec l'extrême-gauche" en soulignant notamment la volonté du Front de Gauche de défendre "l'insurrection civique, la lutte des classes, piquer l'argent de personnes parce qu'elles sont riches ou entretenir des relations sulfureuses avec certaines personnes européennes antisémites".

Alain Juppé s'est également montré critique envers François Hollande et la politique menée par le PS car "il a suffi de 15 jours pour se brouiller avec l'Allemagne alors que la recherche de compromis avec l'Allemagne est absolument vitale pour la survie de l'Europe. Nous sommes engagés dans un processus budgétaire qui va nous amener au non-respect des engagements de réduction des déficits et à un matraquage fiscal des classes moyennes". "Il y a un contresens sur la politique de croissance : soutenir la croissance ce n'est pas injecter dans l'économie de l'argent qu'on n'a pas".

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.