Pierre Weill interroge François Pérol sur la contribution française au sauvetage de la dette grecque. Quelle est le montant de l'argent que les banques françaises ont prêté et dont elles ne reverront jamais la couleur ? Quelle est la santé des banques en France? Qui prend le plus de risque en aidant la Grèce ?

François Pérol se montre confiant quand à l'investissement fait. Il se fie au gouvernement pour guider les marchés dans le futur.

Si les gouvernements parle d'une seule voix, [...] la zone euro peut aller de l'avant, j'en ai la conviction

Les invités

Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.