Sport ouvrier
Sport ouvrier © / Loïc Saulnier

Alors que le sport était jusque dans les années 30 réservé à quelques privilégiés, l’accession du Front Populaire au pouvoir ouvre la porte à une pratique de masse. Premiers congés payés et création d’un sous-secrétariat d’Etat aux sports et aux loisirs, les classes populaires ont désormais la possibilité de trouver « la joie et la santé » dans les activités sportives. Nos deux invités racontent à travers leurs ouvrages ces années où se confondent idéologie socialiste et démocratisation du sport.

Les invités

  • Nicolas Kssis-Martof, auteur du livre « FSGT, du sport rouge au sport populaire »
  • Didier Daeninckx, co auteur avec France Demay de « Un parfum de bonheur, le front populaire de France Demay »
FSGT 2
FSGT 2 © / Loïc Saulnier

La petite histoire du professeur Mauduit :

Xavier Mauduit
Xavier Mauduit © Radio France

Cette année, du 26 avril au 1er mai, les championnats d’Europe de badminton ont lieu en France, au Vendéspace, dans la commune de Mouilleron-le-Captif. Les sportifs vont donc mouiller le maillot et faire bondir le volant sans se soucier de la redoutable concurrence asiatique qui habituellement truste les podiums. L’occasion de découvrir l’histoire de ce sport de raquette, le deuxième en France juste après le tennis, un sport au succès grandissant, que nous raconte le professeur Mauduit.

Le give me five de Joy Raffin :

Joy Raffin
Joy Raffin © Radio France / Christophe Abramowitz
Eddie the eagle
Eddie the eagle © Radio France

Voici 5 bonnes raisons de s’intéresser à l’histoire incroyable de Michael Edwards , à la fois premier sauteur à ski britannique et dernier des épreuves aux Jeux Olympiques de Calgary en 1988… Son aventure est racontée dans le film de Dexter Flechter : Eddie the eagle qui sortira mercredi 4 mai au cinéma, et que nous vous recommandons grandement !

Joy Raffin
Joy Raffin © Radio France / Christophe Abramowitz

le reportage de la rédaction

Souvenirs d’enfance de Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué
Jean-Michel Larqué © / Loïc Saulnier

Dans 11 jours, le 12 mai, cela fera 40 ans que les Verts de Saint-Etienne se sont hissés en finale de la coupe d’Europe des clubs champions. C’était le 12 mai 1976, à Glasgow, contre le Bayern de Munich. Une finale épique, une finale finalement perdue 1-0. Sur la pelouse écossaise, ce soir-là parmi les vaincus, le capitaine stéphanois c’était Jean-Michel LARQUÉ, un joueur qui va devenir ensuite une icône de la télévision française, une voix du sport aux côtés de Thierry Roland. Mais sait-on comment tout ça a commencé ?

Voici les souvenirs d’enfance de Jean-Michel LARQUÉ au micro de Jacques VENDROUX , voici la vie d’un gamin de l’après-guerre !

Les liens

L'Oeil du tigre sur facebook

L'Oeil du tigre sur Twitter

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.