Le cycliste américain Major Taylor (1897-1932) est un sportif incontournable du tournant du siècle. Avant Jess Owen ou Jordan il fut le premier noir à s'imposer par le sport et à symboliser la lutte de sa communauté contre le racisme d'alors. Pourtant, il reste peu connu en France...

Portrait en 1906 du cycliste, Marshall 'Major' Taylor, Champion du monde de cyclisme sur piste en 1899.
Portrait en 1906 du cycliste, Marshall 'Major' Taylor, Champion du monde de cyclisme sur piste en 1899. © Getty / Photo fournie par la Bibliothèque du Congrès/Donaldson Collection

Avec :
Céline Nony, journaliste à l’Équipe où elle a dressé un fabuleux portrait du cycliste.
 

Carine Jiya, comédienne

Ainsi que Denis Chabroullet, metteur en scène de la pièce "Le nègre volant" qui sera jouée les 20 et 21 février à "La Marge" à Lieusaint.  

Retrouvez l'équipe de L'Œil du Tigre sur les réseaux ! Joy, Philippe, Arnaud

JUKEBOX – A change is gonna come

Au début du 20ème siècle, Major Taylor, première star noire du sport mondial, ne fut pas épargné par la ségrégation et le racisme dans son pays, les États-Unis. Un siècle plus tard, si les lois ont évolué, les sportifs noirs continuent de s'engager contre le racisme et la discrimination toujours présents dans la société Américaine. Le changement arrivera...

« A change is gonna come » est un titre de Sam Cooke enregistré en 1964 et devenu le symbole du Mouvement des droits civiques. Il figure sur le dernier album enregistré par Sam Cooke, qui sera tué par balle quelques semaines plus tard à l'âge de 33 ans. Mohammed Ali, autre militant actif de la cause des Noirs américains, se recueille seul sur la tombe de son ami devant des milliers de personnes venues assister aux obsèques.  

Cette chanson tragiquement liée au destin de son auteur va lui survivre et devenir un hymne repris par tous les grands artistes afro-américains (Otis Redding, Aretha Franklin en tête) et joué avant les meetings de Martin Luther King. On retrouve une rare version live de Sam Cooke sur la bande-originale du film Ali de Michael Mann. En 2008, le soir de sa victoire à l'élection présidentielle, Barack Obama a même cité quelques mots de la chanson dans son discours.

Depuis plusieurs années, la marque Nike réputée pour ses campagnes publicitaires, a fait du combat contre le racisme son cheval de bataille. Ainsi, en 2017, la campagne « Equality » mettait en scène les sportifs Serena Williams, LeBron James et Kevin Durant, dans un spot en noir et blanc, sur une reprise de « A change is gonna come » de Sam Cooke par Alicia Keys.  

Le changement arrivera mais on ne sait toujours pas quand : Colin Kaepernick, autre égérie de la marque au swoosh en fait toujours les frais aujourd'hui. Des appels au boycott ont même été lancés à l'encontre de l'équimentier sportif pour ses prises de position... avec pour effet de finalement booster ses ventes. Peut-être est-ce le début d'un changement ?

Programmation musicale
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.