L'histoire du dimanche soir s'écrit en rouge et blanc.

Supporters de Manchester United aux couleurs de leur équipe
Supporters de Manchester United aux couleurs de leur équipe © AFP / Oli Scarff

C’est l’un des plus vieux clubs de football du monde … Aujourd’hui l’un des plus riches et l’un des plus soutenus par ses supporters, il a remporté le championnat d’Angleterre à vingt reprises.

En compagnie de Pierre-Etienne Minonzio, journaliste à l'Equipe.

Et Marc Beaugé, journaliste à Society, Quotidien, et au magazine M le Monde.

Retrouvez l'équipe de L'Œil du Tigre sur les réseaux ! Joy, Philippe, Arnaud.

Le Give Me Five de Joy Raffin  

  • Big up aux sportives avec la « SheBelieves Cup » : les footballeuses de l’équipe nationale américaine ont revêtu des maillots aux noms des personnalités féminines qui les ont inspirées ... 
  • Un nouveau cas de dopage avéré dans le sport : le n°1 mondial de bridge a été suspendu pour dopage à la testostérone.   
  • Sport et cinéma  : la 91ème Cérémonie des Oscarsa fait la part belle au sport...  
  • Cinéma et sport (encore !) : le cinéaste britannique Asif Kapadia, réalisateur des documentaire sur  Amy Winehouse ou au pilote Senna,  a annoncé qu’il avait achevé son prochain projet consacré au grand Diego... Maradona !   
  • Le conseil culturel du jour :Ce que cela coûte, W. C. Heinz, aux éditions Toussaint Louverture.

JUKEBOX – The Stone Roses

La ville de Manchester est mondialement connue pour deux choses : ses clubs de foot, Manchester United en tête et sa scène musicale qui a émergé à la fin des années 70. Ces deux univers n'ont eu de cesse de se rencontrer mais la plus belle histoire est sans doute celle qui lie aujourd'hui les Stone Roses aux Red Devils.

Formé au milieu des années 80, The Stone Roses est sans doute le groupe le plus singulier et le plus mancunien de la déferlante Madchester. Après un succès jamais vu pour un groupe indépendant avec son premier album en 1989, le groupe est tenu au silence pendant 5 ans suite à un litige avec son label.   

The Second Coming arrive finalement en 1994 en plein milieu de la vague Britpop et reste bien discret face au succès de leurs premiers fans Oasis. Et puis tout se complique : concerts annulés, départ du batteur... le groupe se sépare finalement en 1996. Le chanteur Ian Brown et le guitariste John Squire tentent l'aventure en solo. Le bassiste Mani rejoint Primal Scream. L'histoire aurait pu s'arrêter là.   
 

Au début des années 2000, Gary Neville, joueur emblématique de Manchester United demande à ce que l'on joue sa chanson préférée des Stone Roses « This is the one » à l'entrée de joueurs sur le terrain. Ce n'est pas la chanson la plus connue des groupes et elle n'a rien à voir les hymnes habituels de stades mais à Manchester, rien ne se passe comme ailleurs. Et ça tombe bien, Ian Brown est un fervent supporter des Red Devils et se rend régulièrement à Old Trafford pour assister aux matchs.   
 

En 2011, le groupe se reforme et Ian Brown a l'honneur de chanter « This is the one » sur la pelouse d'Old Trafford pour le jubilé de Gary Neville. En 2016, le groupe sort deux nouveaux singles et prévoit de se produire 4 soirs de suite à l'Etihad Stadium, le stade du rival Manchester City au mois de juin. Le bassiste Mani le promet : il portera un maillot de United pour les 4 soirs : ceux de George Best, Gordon Hill, Steve Coppell et Eric Cantona.   
 

Aujourd'hui encore, « This is the one » est toujours jouée à l'entrée des joueurs. Et un nouveau chant a été créé par les supporters à la gloire d'Ole Gunnar Solskjaer, le supersub des années 90, devenu l'entraîneur de Manchester United cet hiver suite au limogeage de José Mourinho : un chant évidemment sur un air d'une chanson des Stones Roses : Waterfall. L'histoire continue.  

Loïc Saulnier

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.