Retour sur un podium politique : celui de Tommie Smith, médaille d’or, Peter Norman, médaille d’argent, et John Carlos, médaille de bronze en finale du 200 mètres, le 16 octobre 1968.

Le 16 octobre 1968, Tommie Smith et John Carlos lèvent un poing ganté de noir sur le podium du 200 mètres pour dénoncer les inégalités raciales.
Le 16 octobre 1968, Tommie Smith et John Carlos lèvent un poing ganté de noir sur le podium du 200 mètres pour dénoncer les inégalités raciales. © Getty / Rolls Press/Popperfoto

Retrouvez l'équipe de L'Œil du Tigre sur les réseaux ! Joy, Philippe, Arnaud.

JUKEBOX – Beyoncé : Formation

7 février 2016, à la mi-temps du 50ème Superbowl de l'histoire : Bruno Mars, Coldplay et Beyoncé assurent le show. Cette dernière en fait même plus, puisqu'elle envoie un message politique à toute l'Amérique.

La veille de l'événement sportif, la chanteuse a dévoilé le clip de son nouveau single : Formation. Les images, tournées à la Nouvelle-Orléans, dénoncent les violences policières à l'encontre de la communauté afro-américaine et font écho au mouvement Black Lives Matter. Beyoncé, pour la première fois, évoque ses origines dans une chanson, et parmi des dizaines de références, on aperçoit brièvement une photo de Martin Luther King.

Queen B enfonce le clou lors du Superbowl : en direct devant des millions de téléspectateurs, la chanteuse se présente vêtue de cuir noir, Rangers aux pieds, ses danseuses ont un accessoire en plus : un béret noir, référence on ne peut plus équivoque au Black Panther Party. La chorégraphie va jusqu'à former un X sur le terrain. A la fin du show, plusieurs danseuses lèvent le poing vers le ciel comme Tommie Smith et John Carlos l'avaient fait aux JO de Mexico en 1968. Cette prestation divise l'Amérique et l'opinion publique.

Quelques mois plus tard, le quaterback des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick, pour soutenir le mouvement Black Lives Matter, refuse de se lever pendant l'hymne national et pose un genou au sol. Son geste créé la polémique. Libéré de son contrat, le joueur n'a toujours pas retrouvé de club deux ans plus tard... 50 ans après les poings levés de Mexico, il se retrouve finalement dans la même situation que les athlètes, exclu de son sport pour avoir dénoncé le racisme et utilisé une enceinte sportive comme tribune politique.  

Programmation musicale
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.