Sauter le plus haut possible, une idée vieille comme le monde devenue un fabuleux sport dont nous racontons l'histoire ce soir dans "l’œil du tigre" avec deux excellents spécialistes : Jean Galfione et Jean-Claude Perrin.

Le Français Kevin Mayer à l'épreuve d'athlétisme de saut en hauteur décathlon masculin aux Championnats du monde de l'IAAF 2017 au London Stadium, le 11 août 2017.
Le Français Kevin Mayer à l'épreuve d'athlétisme de saut en hauteur décathlon masculin aux Championnats du monde de l'IAAF 2017 au London Stadium, le 11 août 2017. © AFP / Kirill KUDRYAVTSEV

Le génie Jean Galfione, champion olympique en 1996 à Atlanta fût le premier français à franchir les 6 mètres.

Jean-Claude Perrin, ancien entraîneur est une mémoire vivante de l'athlétisme.

Retrouvez l'équipe de L'Œil du Tigre sur les réseaux ! Joy, Philippe, Arnaud.

JUKEBOX – Europe : The Final Countdown

Un nom vient en tête lorsqu'on évoque le saut à la perche, celui de Sergueï Bubka. Le champion ukrainien a marqué l'histoire en devenant le premier homme à franchir la barre des 6 mètres. En vingt ans d'une carrière débutée en 1980, Sergueï Bubka a battu le record du monde à 17 reprises.

Pour se motiver avant ses sauts lors des meetings, celui qu'on surnommait le Tsar demandait que l'on joue The Final Countdownde Europe dans le stade. Le tube du groupe Suédois sorti en 1986 est devenu un classique des stades et arenas, notamment aux Etats-Unis aux côtés d'autres classiques comme Jump de Van Halen ou The Eye of The Tiger de Survivor.  

The Final Countdown tient sa principale inspiration dans la chanson mythique Space Oddity de David Bowie. Si ça ne s'entend pas vraiment, en revanche les paroles évoquent le même sujet : un homme propulsé dans l'espace, vers l'inconnu, ne sachant pas comment il reviendra. On retrouve cette notion de countdown (compte à rebours) dans les deux chansons. Est-ce l'idée de s'envoler au delà de barres infranchissables sans savoir où retomber qui aurait conduit Bubka à faire  inconsciemment l'analogie entre cette chanson et son sport ? L'histoire ne le dit pas mais le fantasme est permis.  

Si The Final Countdown est devenu un titre ringard, il est le témoin de la fin d'une époque, celle de la guerre froide. Les Suédois de Europe sont comme un trait d'union entre les blocs de l'ouest et de l'est, ce que Bubka a lui-même incarné. Le perchiste dont la carrière a débuté avec le maillot de l'URSS est ensuite devenu une égérie de Nike pendant les années 90... mais à l'époque, l'équimentier Américain accompagnait les publicités avec Bubka de musique traditionnelle ukrainienne ou de choeurs rappelant ceux de l'Armée Rouge, loin du rock FM enflammant les pistes d'ahtlé.

Programmation musicale
  • LOYLE CARNER

    OTTOLENGHI (FEAT. JORDAN RAKEI)

    2018

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.