Le sport a pris une importance fondamentale dans notre société. Il est même omniprésent. Nous nous intéressons à ce vrai phénomène moderne à l'occasion de l'exposition "Corps et Sport" à la Cité des Sciences et de l'Industrie (16 octobre au 05 janvier 2020)

Gros plan d'un bodybuilder préparant une barre dans une salle de sport
Gros plan d'un bodybuilder préparant une barre dans une salle de sport © Getty / Westend61

La santé, les soins et la pratique du sport ont désormais une place capitale et tendent à définir nos identités.

Les corps de 2018 sont ainsi « sportivisés » à outrance : qu’est-ce que cela dit de notre époque ?

Réponses avec la philosophe Isabelle Queval, qui enseigne à l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA) ainsi qu'au Groupe de ­recherche sur le handicap, l’accessibilité et les pratiques éducatives et scolaires (Grhapes)

Et Jean-François Toussaint, directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes) et professeur de physiologie, à l'université Paris Descartes, AP‐HP).

  • JUKEBOX : Beyoncé – "Move Your Body"

Le sport et la musique font bon ménage à l'image. Le plus souvent, ce sont la danse ou le fitness qui sont mis en avant, glorifiant ainsi les corps. 

De la scène finale de Flashdance, reproduite dans des clips de Jennifer Lopez et Geri Halliwell, à Madonna dans Hung Up en passant par Call on Me de Erik Prydz, il faut bouger, sauter, danser, transpirer !

Let's Move! (Bougeons !) c'était justement le nom de la campagne contre l'obésité lancée par Michelle Obama en 2011 dans les écoles américaines. Ce programme se déclinait en deux axes majeurs : la nutrition et l'exercice physique. Alors quoi de plus ludique que de le faire en musique ? La first lady a donc convié la superstar Beyoncé. Résultat : "Move your body", un titre qui reprend le thème musical de sa chanson de 2007 "Get Me Bodied".

Le clip réalisé sous la forme d'un flash mob dans une école montre une chorégraphie créée par Frank Gatson (le chorégraphe du clip de Beyoncé "Single Ladies") et ponctuée par des exercices sportifs. La chanteuse déclarait alors : « Nous voulions rendre les choses amusantes, faire ce que nous aimons faire : danser ! » Voilà peut-être le meilleur moyen de convertir les enfants les plus réfractaires au sport à l'exercice physique !

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.