Eté 1996, Atlanta, Géorgie. Pour cette 26ème olympiade de l’ère moderne, les Etats-Unis avaient annoncé haut et fort 17 jours de fête...

Pied de femme tendu vers le logo des JO d' été 1996, lors d'une épreuve de gymnastique lors des Jeux Olympiques d' Atlanta, le 23 juillet.
Pied de femme tendu vers le logo des JO d' été 1996, lors d'une épreuve de gymnastique lors des Jeux Olympiques d' Atlanta, le 23 juillet. © AFP / DANIEL GARCIA

Que retiendra l'Histoire de ces ultimes Jeux Olympiques du XXe siècle ? Sans doute que ce fut avant tout un signe avant-coureur de la chute de l’empire américain : immense désorganisation, goinfrerie d’argent et un attentat domestique meurtrier, symptomatique d’une nation en train de se fracturer. Atlanta fut un magnifique rendez-vous de sport derrière lequel on pouvait déjà apercevoir un profond dysfonctionnement à venir.

Pour en parler, Philippe Collin reçoit Jean-Philippe Leclaire, directeur adjoint de la rédaction de l'Equipe. Dans son dernier numéro, il livre un entretien avec Clint Eastwood dont le prochain film, Le Cas Richard Jewell, en salles le 19 février, dresse le portrait du héros devenu suspect de cet attentat qui a marqué les Jeux. À ses côtés, Patricia Girard partage son ressenti d'athlète, elle qui remporta la médaille de bronze du 100m haies.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.