On dit qu'en pédalant, on s'approche des rouages de l'écriture. Et si le vélo était un des sports les plus intelligents qui soit ? Réponse en détail dans l’œil du Tigre ce soir...

Cycliste
Cycliste © Johner Images

À l'antenne

Cette semaine arrive le printemps et avec lui le retour des "grandes classiques", comme on dit. On connaît leur nom : Milan-San Remo, Paris-Roubaix ou encore Liège-Bastogne-Liège. Des courses épiques, qui parfois ont été le théâtre de tragédies grecques et où s'est nichée la pensée des plus grands philosophes…

Pour ausculter cette philosophie du vélo, Philippe Collin reçoit :

Guillaume Martin, jeune coureur cycliste pro et auteur de l'ouvrage philosophique Socrate à vélo qui vient de paraître aux éditions Grasset. 

Philippe Bordas, écrivain et photographe qui a notamment écrit le sublime roman Forcenés (Fayard, 2008). 

Extraits de l'émission

Denis Moreau, philosophe, témoigne à l'antenne : 

Le corps a des capacités qu'on ne peut découvrir et connaître qu'en le portant à des situations qu'il n'a pas l'habitude de connaître.

Il se souvient : "Lors d'une dernière montée, un col qui me paraissait interminable, j'ai dit consciemment à mon corps : « Si tu m'aimes, suis-moi », ce qui est une phrase débile… mais il a suivi"

Le coureur cycliste Guillaume Martin est en désaccord avec ce mythe du mental : "Pour moi, le corps est premier, c'est lui décide". 

Ce serait trop simple : dans ce cas là, ce n'est pas la peine que je m'entraîne !

Il raconte son expérience : "En troisième semaine de tour, dans des moments particulièrement difficile, dans des cols... j'ai connu des moments difficiles et j'avais beau me dire « essaie d'appuyer plus fort », « t'as fait de la philosophie, t'as étudié les stoïciens, la douleur n'est rien »... eh ben si quand même. Ce n'est pas pour ça que j'avançais plus vite. 

Aller plus loin 

Jukebox : La petite histoire derrière Bicycle Race de Queen…

Retrouvez l'équipe de L'Œil du Tigre sur les réseaux ! Joy, Philippe, Arnau

Programmation musicale
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.