Conseils de lecture pour les petits (et les grands)

La déclaration des droits des filles
La déclaration des droits des filles © Radio France

Les filles comme les garçons ont :

Article 1 Le droit d'être débraillées, ébouriffées, écorchées, agitées... Article 3 Le droit d'être fortes en maths et pas géniales en français. Article 4 Le droit de grimper aux arbres, construire des cabanes, escalader des barrières. Article 10 Le droit de hurler, se défendre, se bagarrer, se mettre en colère sans se faire traiter de garçon manqué."

" Les garçons comme les filles ont : Article 1 Le droit de pleurer et de se faire dorloter. Article 2 Le droit d'être propres, parfumés, élégants, coquets, calmes et sages comme des images. Article 3 Le droit de jouer à la poupée, à la dînette, au papa et à la maman, à l'élastique, à la marelle... Article 5 Le droit de ne pas savoir bricoler, planter un clou et de ne pas aimer mettre les mains dans le cambouis." Sera-t-il bientôt loin le temps où Patachou chantait " Mon dieu quel bonheur d'avoir un mari qui bricole, mon dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur" ? Les dessins très dynamiques d'Estelle Billon-Spagnol sont pleins d'énergie et la mise en page donne vie à de nombreuses situations qui illustrent les textes, les contextualisent ou les prolongent. Il y a tout de même un article commun aux deux volumes, celui consacré à l'amour bien sûr ! Net, efficace, c'est l'article 15, celui qui clôt les déclarations : "Les filles comme les garçons ont le droit d'aimer qui elles préfèrent: fille ou garçon (ou les deux). " Voilà, c'est dit ! On peut être heureux tous ensemble à présent ? La déclaration des droits des filles et la déclaration des droits des garçons, d'Elisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol, Ed. Talents Hauts, à partir de 6 ans.

boum
boum © Radio France

« J'annonce tout à coup que pour mon anniversaire, je voudrais proposer un truc spécial.Tout le monde se tait... (...) Je me lance :-Cette année, je voudrais... faire une boum. »

Ma mère manque de s'étouffer avec son thé.

-Une quoi ? Mais enfin Michou, tu es trop jeune. Pas avant... tes 18 ans ! » Je me mords les lèvres pour faire semblant d'être trèsdéçu. Mon plana fonctionné : je suis sauvé, adieu goûter, pêche à la ligne et ...boum ! »

La boum ou la plus mauvaise idée de ma vie, de Charlotte Moundlic et Olivier Tallec, Ed. Père Castor, à partir de 6 ans.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.