La promesse de l'ogre

La promesse de l'ogre
La promesse de l'ogre © Pastel-Ecole Des Loisirs

L ’Ogre était rustre et devait bien peser, sans ses bottes et ses vêtements de peau, le poids d’un boeuf charolais. Son crâne était chauve depuis longtemps et la longue barbe qu’il portait souvent mal peignée, à force de toucher le sol, était toujours sale. Le fils de l’Ogre, quant à lui, avait un coeur sensible et délicat. Le père avait un appétit d’ogre et cuisinait merveilleusement.

Tu es le fils de l’Ogre et un ogre qui se respecte mange des enfants !

Cui-cui

Cui-cui
Cui-cui © Casterman

L éo le facteur distribue inlassablement lettres, paquets, catalogues et cartes d’anniversaire… Pourtant lui-même n’a encore jamais reçu une lettre de sa vie ! Un jour, il découvre dans la boîte aux lettres … un petit oiseau perdu !

– Comment t’appelles-tu ? – Cui-cui ! – Et d’où viens-tu, Cui-Cui ? – Cui-cui !

Attendri, Léo le recueille chez lui. L’un et l’autre sont heureux, car même s’ils ne parlent pas la même langue, ils se comprennent parfaitement. Ils forment désormais une famille. Mais lorsqu’arrive le printemps, il est temps pour Cui-Cui, devenu grand, de prendre son envol vers le Nord.

Les références

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.