"L’ours qui n’était pas là" d'Oren Lavie et Wolf Erlbruch et "Le peintre qui changea le monde" d'Hubert Ben Kemoun.

Le peintre qui changea le monde 

Un jour, la belle Lucina arrive. Peut-il faire son portrait ? Le peintre refuse : il ne peint jamais ce genre de tableaux. Mais n'est-ce pas lassant de peindre la toujours même chose ? Les questions, la présence de Lucina troublent le peintre. Submergé par ses pensées, Boniface peint son émotion sur les robes des animaux... Ravis par la fantaisie et la beauté que ce trouble insuffle à son art, les animaux se pressent nombreux à sa porte. Un grand peintre n'est pas celui qui montre la réalité, mais celui qui l'invente. Boniface réalise alors qu'il a toujours attendu Lucina...

L'ours qui n'était pas là d'Oren Lavie et Wolf Erlbruch, à partir de 6 ans

Un Ours naît d’un gratouillement. Autrement dit, de nulle part. Mais qui est-il ? Il se met en route et il entre dans la Forêt Merveilleuse pour essayer de découvrir s’il est bien lui-même. Cet Ours très positif ouvre les yeux et les oreilles, au fil des rencontres, il s’aperçoit que les autres, amicaux, intimidants ou serviables – la Vache Complaisante, le Lézard Paresseux, le Pingouin Pénultième, la Tortue-Taxi, semblent parfaitement le connaître. Au terme de son voyage initiatique, il saura qu’il est bien lui.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.