Conseils de lecture

Oreilles papillon
Oreilles papillon © Radio France

« Mara a des grandes oreilles ! » Sur les collages qui illustrent l’album, on voit que le petit groupe d’indélicats est hilare, face à une Mara désemparée, la bouche et les yeux arrondis de stupeur. Elle semble absorber le choc, impuissante. Alors, de retour chez elle, elle demande :

« Maman, tu trouves que mes oreilles sont trop grandes ?

-Non, ma chérie. Tu as des oreilles papillons.

-Des oreilles papillons ? Qu’est-ce que c’est ?

-Ce sont tes oreilles, qui volettent autour de ta tête et peignent de mille couleurs la laideur des choses. »

Réconfort, assurance retrouvée, la double page et ses collages éclaboussés de peinture aux couleurs vives figurent le retour de l’insouciance dans la tête de Mara, le bonheur retrouvé grâce à la fantaisie d’une mère aimante.

De retour dehors, la petite bande recommence ses méchancetés, dirigées contre une gamine désormais armée d’une bonne dose de confiance en elle.

Oreilles Papillons, de Luisa Aguilar et André Neves, Ed. Père Fouettard, à partir de 4 ans.

Lotte, fille pirate
Lotte, fille pirate © Radio France

« Je m’appelle Lotte. Je suis une fille pirate. Tu penses peut-être que ça n’existe pas ? Bien sûr que si ça existe ! Je suis née ici, dans cette jungle. J’ai grandi dans une ferme reculée de la savane, au milieu des animaux sauvages. Moi aussi, après tout, je suis sauvage. »

Dès les premières phrases de cet album grand format, on comprend que la jeune héroïne a la chance d’avoir un imaginaire très fertile. Lotte vit dans une ferme avec ses parents, entourée de son fidèle compagnon Igor (un toucan), d’Horace le gros éléphant ou encore d’Achille le lion. Son jardin c’est la forêt et, de merveilles en trouvailles, la petite aventurière transforme la cabane qu’elle s’est construite en cabinet de curiosités.

Lotte fille pirate, de Sandrine Bonini et Audrey Spiry, Ed. Sarbacane, à partir de 6 ans

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.