Le Noël des ramasseurs de Neige
Le Noël des ramasseurs de Neige © Radio France

Dans la campagne enneigée, des lutins colorés – des vrais par des nains de jardin ! - chantent et dansent une ronde autour du feu, tout près des maisons du village.

«Nos cheminées sont vides, nos poches retournées, Ohé, ohé. Nos cheminées sont vides, nos souliers sont percés. Ohé, ohé »

Les marmots rêvent devant les vitrines de Noël décorées, mais pour eux, pas de gourmandises, pas de friandises.

«Et pourtant, c’est Noël qu’il faut fêter. Fêtons, fêtons Noël ça se fait chaque année»

Vivons ensemble
Vivons ensemble © Radio France

Notre souhait, à « l’as-tu lu », est bien-sûr de donner des envies de livres « plaisir » mais aussi de donner les moyens aux enfants de devenir des citoyens de demain. Ce gros livre d’aujourd’hui « Vivre ensemble » pose environ 150 questions sur les migrations des peuples et développe autant de réponses sur les conséquences de leurs mouvements.

Certaines questions sont très générales :

Aujourd’hui, qui sont les migrants et où vont-ils ?

Ou des questions plus techniques:

Qu’est-ce que l’immigration zéro ?

Que signifie porter ou ôter le voile ?

Ou encore des questions plus affectives…

Les immigrés aiment-ils la France…

Ce livre est sans tabou et c’est aussi son intérêt. Il pose des questions qu’on n’ose pas toujours formuler.

Le livre a le cran de poser aussi des questions dérangeantes :

Pourquoi les immigrés ne retournent pas chez eux ?

Y a-t-il beaucoup d’immigrés en prison ?

La France peut-elle être envahie par des étrangers ?

Les immigrés apportent-ils de la richesse ou coûtent-ils cher à la France ?

Réponse à cette dernière question : Les immigrés sont des consommateurs qui font marcher les commerces. Et ils stimulent la croissance économique des pays d’accueil en consommant. Plus un immigré est diplômé plus il produit des richesses pour le pays où il travaille. En revanche, l’épargne que les immigrés envoient dans leur pays d’origine est souvent critiquée.

Vous l’entendez, les réponses sont courageuses et ne cherchent pas à évacuer les problèmes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.