Tous à poil
Tous à poil © Radio France

Paru en 2011, cet album est revenu avec fracas sur le devant de la scène cette semaine, pour de mauvaises raisons. Grosse erreur que de passer à côté de ses incontestables qualités esthétiques, de son humour et de la dose d’humanisme qu’il dégage

DansTous à poil ! , page après page, on voit des gens se déshabiller, sans faire de manière, comme on le fait avant de prendre sa douche. A chacun sa technique mais tout le monde y passera !

« A poil le bébé !

A poil le policier !

A poil le magicien ! »

La petite ritournelle sera ralentie une fois, par la mamie, quelque peu empêchée dans ses mouvements. Elle aura besoin de deux pages, elle, pour se débarrasser des ses vêtements.

« A poil la mamie ! Allez !

A poil la chanteuse ! »

A poil le docteur ! »

Aucune sexualité là-dedans, les peintures pleines de vie de Marc Daniau nous montrent simplement la joie communicative que tous ces gens éprouvent… à l’idée d’aller se baigner tout nu dans l’océan. Parce que c’est ça la chute de l’album de cet effeuillage collectif

« A poil la maîtresse !

A poil le chien ! »

A poil le Président directeur général ! »

A poil les dames de la cantine ! »

Cet album, bien sûr respecte la loi du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.