L'ogre et l'orthodontiste :

L’ogre et l’orthodontiste
L’ogre et l’orthodontiste © Radio France

Dans un pays lointain vit un ogre affamé : comme il a dévoré tous les gamins des environs, il ne lui reste plus rien à se mettre sous la dent. Jusqu’au jour où il rencontre, à deux pas de chez lui, la chair fraîche d’un jeune homme, Monsieur Chanteraine. Il s’en empare et s’apprête à le dévorer quand la proie, pas du tout effrayée, l’informe de son récent diplôme d’orthodontiste et tire une loupe de sa poche.

« C’est un vrai capharnaüm, là-dedans. Vos dents ont poussé de travers, elles vont finir par se déchausser et tomber ! D’ailleurs, elles doivent déjà vous faire mal, je suppose ?Sans parler de l’esthétique Pas étonnant que vous soyez encore célibataire. »

Heureusement, M. Chanteraine a la solution et l’ogre, convaincu, accepte sans moufter la pose de bagues sur ses dents pour une durée de 6 mois. Puis le médecin ajoute :

Brossez-vous les dents après chaque repas et surtout pas de viande, ça se coince dans les bagues, et tous nos efforts ne serviraient plus à rien !

Et si on redessinait le monde ?

Si tu pouvais redessiner le monde, comment serait le tien ? C’est la question que nous pose Daniel Picouly, auteur de cet album grand format, cheminant entre constat amer et optimisme rêveur.

Et si on redessinait le monde ?
Et si on redessinait le monde ? © Radio France

Sur chaque double-page un texte en trois parties, toujours construit à l’identique et associé à une illustration, il propose une réponse à la question. Cette structure, répétée une dizaine de fois, compose ce livre dans lequel on peut piocher librement.

Moi, si je pouvais redessiner le monde, je le ferais sans fin ni faim.

Je le ferais pousser comme un jardin rien qu’en l’arrosant de pluie.

Rien qu’en sarclant, binant, plantant.

Au monde, Je lui ferais faire trois repas par jour

A table !

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.