Le petit Gulli
Le petit Gulli © Radio France

Mario Ramos a construit toute une œuvre dédiée aux petits lecteurs de 4-5 ans, ceux qui ne savent pas lire et il s’est s’attaqué à des sujets importants tels l’amour, l’amitié, le pouvoir, la quête d’identité. Et toujours à travers des animaux.

Ici l’album s’ouvre sur un lion, roi des animaux. Ce souverain avait fait grandes promesses à ses sujets mais le pouvoir l’avait changé :

«Pour rencontrer Sa Majesté, il fallait prendre rendez-vous puis se présenter à genoux en baissant les yeux et parler tout bas pour ne pas troubler sa sieste»

Le lion devint même cruel : un jour il inventa une loi pour interdire aux oiseaux de voler. Alors, les parents des nouveaux nés durent leur briser les ailes à la naissance. Aux confins du royaume, vivait Tiffany.

« Quand son bébé naquit, elle l’appela Guili. Elle le trouva si drôle, qu’elle lui donna tout l’amour du monde et qu’elle oublia de lui briser les ailes.»

Le petit Guili
Le petit Guili © Radio France

Alain Serres grand éditeur jeunesse nous propose 60 poèmes à dire comme ci ou comme ça … commençons par des poèmes à murmurer

Doucement à toute petite voix

tentez / ôtez des sons /

des lettres des syllabes /

jusqu’à ce qu’il ne reste plus que : CHU … T (François David)

Des poèmes à gazouiller façon Alfred Jarry :

Dans le taillis Oyez, oyons

le gazillon de l’oisouillis

Sous la charmille

que l’aube mouille

perle son trouille

comme il gazille

Il y a les poèmes pour s’exclamer, à crier, à danser, des à dire sans rire façon J Hughes Malineau:

j’aurais pas dû

dit le dromadaire

casser la soupîère

mordre mon petit frère

faire une fugue au Caire

et faire du gruyère

de la chambre à air

du vélo d’grand père

depuis hier, me voilà misère

privé de désert !

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.