Le pilote et le Petit Prince : la vie d'Antoine de Saint-Exupéry
Le pilote et le Petit Prince : la vie d'Antoine de Saint-Exupéry © Radio France

Tout commence à la naissance d’un garçon aux cheveux blonds, au tournant du siècle dernier à cette époque où les humains croient aux progrès de la science et fabriquent des machines qui leur promettent de traverser le monde d’un coup d’aile.

Une fois devenu grand, ce garçon sera pilote, il fera le récit de vols périlleux et décrira les lieux qu’il sera désormais possible d’atteindre.

Il s’appelle Antoine de Saint Exupéry. A douze ans, il se rend chaque jour à l’aérodrome voisin et convainc un des pilotes de l’embarquer. Il apprend à voler plus tard pendant son service militaire et aussitôt après se fait embaucher dans une compagnie aérienne qui achemine du courrier.

Être un pionnier de l’aviation postale est ce dont Antoine a toujours rêvé : il survole l’Europe, puis la côte Ouest de l’Afrique le long de laquelle deux avions se suivent parfois au cas où l’un des deux serait tombé en panne ou se serait écrasé.

=

L'enfant chat
L'enfant chat © Radio France

Un homme, très pris par son travail, décide, poussé par sa femme, d'emmener son enfant au zoo pour un mercredi père-fils.

Mais à peine arrivé, son portable sonne : c'est l'affaire de sa vie, la vente à ne pas manquer ! Alors le père explique au petit comment se débrouiller tout seul pour visiter le zoo, pour rentrer à la maison et pour faire en sorte que sa mère ne se fâche pas trop en le voyant rentrer sans lui. Un bisou et il s'en va. Alors le petit commence sa visite un peu triste, mange un bout, se fait maquiller en chat et finit par découvrir une cage vide.

"La porte était ouverte et rien n'était inscrit sur la pancarte. Alors, j'ai sorti un feutre noir de ma poche, et j'ai écrit : « Enfant chat à poils longs ». Puis je suis entré dans la cage et j'ai refermé la porte. C'était calme et agréable, il y avait un grand arbre incliné qui faisait de l'ombre et, en dessous, un rocher gris et frais. Je me suis étendu dessus et j'ai un peu fermé les yeux (…) Quand j'ai rouvert les yeux... je me suis retrouvé là-bas. »

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.