"Emma à New York", de Claire et Etienne Froissard (Editions Belin jeunesse), dès 5 ans

Emma à New York
Emma à New York © Editions Belin jeunesse

Emma, la dernière née de la famille moineau, habite avec ses parents dans un des endroits les plus merveilleux de New York : Central Parc.

Comme tous les oiseaux de ce parc, les activités ne manquent pas : manger des glaces, chasser les vers de terre ou faire des balades sur le dos de Ducky Duck le canard.

Et quand Ducky Duck lui annonce que cette année, qu’il a enfin l’âge de partir pour les pays chauds, Emma sent une grande envie de voyager l’attraper aussi. D’autant qu’une cousine, Amélie Moineau, habite à Paris et qu’elle serait heureuse de l’accueillir en France.

« Ah, Paris ! Toutes les nuits sous sa couette, Emma s’imagine voler au-dessus de la Tour Eiffel… »

Un matin, la petite oiselle boucle son baluchon :

« Un thermos de thé bien chaud, un pull marin, des jumelles, et bien sûr du poivre pour éloigner les chats… »

Et après des adieux à sa famille, Emma quitte son parc à tire d’ailes et découvre les immeubles et les rues de New York...

"La fille seule dans le vestiaire des garçons", de Hubert Ben Kemoun, pour les grands lecteurs dès 14 ans (Editions Flammarion)

"La fille seule dans le vestiaire des garçons"
"La fille seule dans le vestiaire des garçons" © Flammarion

Au collège, la réputation de Marion est plutôt bonne : ses professeurs et ses amis pensent qu’elle est sérieuse, et hormis le départ, il y a quelques années de son père, tout va bien pour elle.

Mais aujourd’hui, Enzo, un garçon de sa classe, très beau mais frimeur, la provoque. Il la coince à la sortie d’un cours pour lui extorquer un baiser. Marion sait se défendre et lui envoie un coup de genou mal placé.

« Tu as un problème a lâché Enzo entouré par sa bande de copains crétins, tu as un gros problème avec moi, un vrai problème. »

Si Marion a un seul défaut c’est de ne pas prendre pas ce mini-caïd au sérieux. Car elle a aussi à gérer les coups de blues de sa mère en mal d’amoureux, et les discours en bric à brac de son petit frère Barnabé, le petit garçon le plus chou de la terre.

«Barnabé était le seul garçon qui trouvait grâce à mes yeux. Le seul problème c’est qu’il avait un peu moins de huit ans. »

Hélas, dans la bagarre avec Enzo, Marion a perdu un précieux petit carnet noir où elle note ses émotions, réflexions et paroles de chansons qu’elle écrit. Et elle a tout lieu de croire qu’Enzo a gardé le carnet.

«L’objet le plus intime était tombé aux mains d’un garçon à qui j’avais refusé un baiser et qui à présent m’en voulait à mort... »

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.