Arlequin ou les oreilles de Venise
Arlequin ou les oreilles de Venise © Père Castor Flammarion

Tout le monde à Venise se moquait des oreilles d’Arlequin. Il est vrai que le pauvre jeune homme possédait des oreilles très impressionnantes. Mais en retour, il était doté d’une merveilleuse audition… et il avait pour profession d’accorder les instruments de musique.

« Pour un sourire, il réglait les violes et les guitares de mendiants du quartier Santa Lucia. Pour bien plus cher, il accordait les pianos des grands théâtres avant chaque concert. »

Ma jungle
Ma jungle © Gautier Langereau

Un animal traverse la jungle. Silencieusement. À son approche, la vie s’arrête :

« Chaque habitant de cette forêt me connaît. Je sais tout ce qui s’y passe. »

Sur son passage, les serpents se figent. Les gorilles le redoutent car ce mystérieux animal sait grimper aux arbres.

Les seuls qui ne le craignent pas sont les papillons qui volètent. Leur vol envoie des taches de couleur dans le ciel comme pour saluer son arrivée.

« On me guette mais on ne m’attaque pas. Personne ne peut m’échapper… »

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.