"La maîtresse ne danse plus" d'Yves Pinguilly et Zaü :

La maîtresse ne danse plus
La maîtresse ne danse plus © Radio France

Eté 1914. La petite Adèle prend son goûter en regardant ses parents couper les blés. Le tocsin résonne, les hommes partent à la guerre, les femmes poussent les charrues. Adèle, comme tous les enfants, continue d'aller à l'école. La guerre est là, mais elle ne se voit pas. Un jour, le maire vient parler à la maîtresse... Son fiancé ne reviendra pas du front. Quelques années plus tard, la maîtresse écrit au tableau : « Aujourd'hui, la guerre est finie. C'est le plus beau jour de ma vie. » La maîtresse a perdu son amour, mais pas son amour de la vie. Cet album, plein de douceur et de lumière malgré la guerre, offre aux jeunes lecteurs le moyen d'entrer dans cette période de 1914-18, au travers du quotidien de ceux qui sont à l'arrière.

"L'aprés-midi d'une fée" d'André Bouchard :

L'aprés-midi d'une fée
L'aprés-midi d'une fée © Radio France

Deux copines, Margot et Hortense, vont passer l'après-midi au parc. Margot montre à son amie son nouveau costume de fée et la baguette magique qui va avec. Elle se concentre très fort et pointe sa baguette sur une chaise pour la métamorphoser en citrouille… Miracle, la magie opère ! Commence alors une série de transformations plus incroyables les unes que les autres jusqu'à ce que Margot transforme Hortense en crapaud…

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.