Histoire du chat et de la souris qui devinrent amis
Histoire du chat et de la souris qui devinrent amis © Radio France

En dix chapitres, Sepulveda écrit une superbe fable sur l’amitié et ponctue son récit de maximes sur ce qu’est un véritable ami.

« Les amis veillent toujours sur la liberté de l’autre »

« Les amis pour de vrai partagent les rêves et les espoirs ».

__ Au départ, Max et Mix sont jeunes et c’est ensemble qu’ils découvrent la vie. Quand le félin monte trop haut dans le marronnier, Max grimpe pour le secourir et, finalement, c’est ensemble qu’ils redescendront, aidés par les pompiers…

Mais « Le temps des chats est différent de celui des humains.

Au fil des ans, lentement, Max se transforma en un jeune homme plein de projets et de rêves. Mix changea lui aussi et, devint peu à peu un vieux chat. »

Et puis un jour, il est aveugle.

Le loup qui mangeait n'importe quoi
Le loup qui mangeait n'importe quoi © Radio France

Quand poésie rime avec scatologie, le fou rire n’est pas loin. Il était une fois un loup affamé, qui, cherchant quelque chose à se mettre sous la dent, rencontre une brebis isolée. Alors qu’il s’apprête à la dévorer, la brebis le met en garde :

« Non, ne me mange pas ! Tu pourrais sacrément regretter ce repas. (…)

On m’a chassée du troupeau à cause de mes renvois.

Je rote, je rote, et ne peux me défaire de cette manie qui incommode mes frères. »

Le ton est donné : le texte poétique, écrit en vers, fait la part belle aux rimes et aux alexandrins. Servant des propos scatologiques, la forme quasi-classique crée un décalage hilarant. Ecoutez donc la suite de l’argumentaire de notre malheureuse brebis :

« Ne me touche pas, le loup, ne fais pas ton méchant :

tu pourrais hériter de mon vil penchant.

Ce tic a gâché ma vie ancienne

Pense qu’il pourrait aussi pourrir la tienne.»

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.