Français à la petite semaine :

Français à la petite semaine
Français à la petite semaine © Radio France

Chaque matin, Papa emmène en voiture ses enfants à l’école, une fillette et son petit frère. La fillette profite de ce trajet en voiture pour réviser ses devoirs pendant que son père se concentre sur la conduite. Elle nous raconte :

La voiture de Papa, c’est son royaume, faudrait presque des papiers pour avoir l’autorisation d’y entrer. Les miettes sont interdites et les papiers de bonbons aussi !

Et tous les parents le savent, la plaie du matin, ce sont les embouteillages. Et chaque lundi, les bouchons sont de la partie Tout de suite, la fillette révise sa poésie tout haut :__

« Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage ».

Et elle pense :

Zut je parle d’un voyage alors qu’ici on fait du sur place.

La grande vague :

La grande vague
La grande vague © Radio France

Autrefois, dans une baie merveilleuse d’une île au Japon, vivait un couple de pêcheurs Aki et Taro. Tristes ils étaient car n’avaient jamais eu d’enfants.

Ils avaient bu des tisanes recommandées prié au temple, fait mille offrandes puis s’étaient résignés. L’enfant dont ils rêvaient ne voulait pas venir, ne viendrait plus jamais

Un jour, un miracle arriva. C’était jour de grand vent, pourtant il fallait prendre la mer pour pêcher du poisson.

Tous les hommes du village embarquèrent. Les barques la mer suivaient agitée. Soudain, une vague immense se dressa devant eux.

Plus qu’un mur d’eau, plus qu’une forteresse de mer, il leur sembla voir une créature géante, gueule béante, ourlée d’écume, prête à les avaler tous, tout cru.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.