Le sourire de la montagne
Le sourire de la montagne © Radio France

Le tout dernier album de François Place dont le travail a maintes fois été récompensé, est une invitation au voyage. Emu par la destruction des grands bouddhas de Bamiyan, en mars 2001 en Afghanistan, François Place a voulu leur rendre hommage.

Comme tous ses prédécesseurs, le Roi de cette histoire doit braver les cruels Dieux de la montagne et franchir les crêtes menant au Pays de la soie. Lorsqu’il revient de son dernier voyage, il a cinquante ans, il ne lui reste, pour toute famille que sa petite-fille. Dans ses bagages, il rapporte la statuette d’un dieu souriant et bienveillant, avec pour projet de la faire sculpter dans la falaise.

« On devra voir la statue depuis cet endroit, déclare-t-il. Elle grandira au fur et à mesure qu’on avancera vers elle, tout comme la confiance qu’on emporte avec soi, pas après pas. »

Le spermatozoïde qui ne savait pas nager
Le spermatozoïde qui ne savait pas nager © Radio France

Puck et Nuck sont deux spermatozoïdes bien installés au creux de leur grain de pollen. Ils coulent des jours heureux jusqu’au jour où, surprenant une conversation entre la petite Lola et sa maman venues discuter sous leur cerisier, Puck et Nuck sont saisis d’angoisse.

« Elle a dit que pour faire un nouvel être, le spermatozoïde doit nager jusqu’à l’ovule ! expliqua Puck, contrarié.

-Et alors ? Où est le problème ?

-Ben j’ai beau te regarder, je ne vois pas de queue. Tu ne vas pas pouvoir nager, toi ! déclara Puck.

-Toi non plus, tu n’as pas de queue, observa son frère.

-(…) Mais c’est une catastrophe ! »

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.