Toutes les formes de vie pour l’instant connue sur notre planète fonctionnent, au fond, de la même manière.

DNA bp
DNA bp © Getty / Mina De La O

La molécule d’ADN est apparue il y a un peu plus de 3 milliards d’années. Cela fait donc plus de trois milliards d’années que cette molécule est non seulement transmise, mais aussi décryptée, par les organismes vivants. Par TOUS les organismes vivants qui existent sur Terre.

Tous les ADN de toutes les formes de vie que l’on trouve aujourd’hui sur Terre sont faits par assemblage des mêmes 4 briques, quatre molécules qui forment l’alphabet du vivant. Ces briques, elles peuvent être lues par toutes les cellules qui existent.

Ce qui différencie un être d’un autre ou une espèce d’une autre, c’est le nombre de lettres et l’ordre dans lesquelles elles sont disposées dans leur ADN. Plus une espèce est proche d’une autre, plus leurs ADN se ressemblent, mais tous les organismes vivants sont capables de lire l’ADN de tous les autres.

La molécule d’ADN correspond à un moyen de stockage universel.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.